video

Créer du papier avec nos “déchets” calcaires

Nous privilégions l’usage des matériaux locaux et utilisons les chutes de sciage pour la création de produits de qualité plus technique comme les moellons, les pavés et les dalles de choix rustique. Notre proximité avec les carrières d’extraction et notre activité locale limitent aussi l’emprunte écologique. Découvrez-en plus sur nos actions ici. Ce ne sont là que de tous petits pas pour tendre vers une meilleure gestion des ressources.

Cependant, un pas nettement plus grand pourrait voir le jour en Belgique pour l’ensemble du secteur de la Pierre. Il s’agit de la transformation des boues de sciage, naturelles et calcaires, en papier.

A la taille de notre entreprise, cela se résume de la manière suivante. L’eau servant au sciage n’est depuis des années plus pompée ni renvoyée dans l’ancienne carrière voisine. Elle circule en circuit fermée et est continuellement recyclée. Cette eau entraine les boues de sciage, qui, une fois traitées, sortent sous la forme de galettes. Mais que faire de ces galettes? Aujourd’hui, elles partent dans des centres de recyclage ou sont épandues dans les champs. Selon le chercheur Monsieur Gunter Pauli, elles pourraient servir à réaliser du papier pierre ! Le chercheur a même réalisé un cahier à partir des boues de sciage de Maffle !  Innovant mais surtout écologique! Ce projet retient toute notre attention et notre rêve serait de pouvoir recycler nos boues de sciage en papier. 

Les mines […] laissent des déchets […] qui nous donnent des problèmes de santé pour peut-être des millénaires.

Avec un projet de papier pierre en Chine, nous avons déjà généré 4500 emplois en 16 mois!

Gunter Pauli, Fondateur de la Fondation Zeri

Le papier pierre est-il vraiment écologique ?

Sa production permet d’économiser 50 à 85 % d’émissions de CO2 par rapport à un papier traditionnel. L’un des grands avantages dans le procédé de fabrication du papier minéral est l’absence d’utilisation de bois et d’eau avec zéro déchet rejeté dans la nature.

Alors oui, ce papier est vraiment écologique.

Pour une tonne de papier en pierre, il faut :

kilos de pierre

kilos de polyéthylène

kilos d’émissions de CO2*

* Selon l’organisme indépendant de certification Kiwa.

Pour une tonne de papier traditionnel, il faut :

tonnes de bois

litres d’eau

kilos d’émissions de CO2

À ces chiffres, doivent s’ajouter les agents blanchissants comme le chlore, l’eau de Javel ou d’autres produits nocifs.

Quels sont les avantages ?

Fait de roche et de résine, le papier de pierre est réutilisable pendant près de cent ans. De plus, il est étanche. Ce papier peut alors être utilisé pour la création de livres, d’affiches, de cartes de visite et de carton, tout en permettant de conserver leur bonne qualité plus longtemps. Plus surprenant, il pourrait remplacer les emballages plastique! En considérant le déchet comme une matière première, ce papier minéral s’inscrit durablement dans l’économie circulaire.

Vous l’aurez compris, ce projet est très prometteur. Il faut à présent agir!

Comment participer ?

Vous voulez vous lancer? Fantastique! Nous vous invitons à prendre contact avec Yves Crombé. Il sera en mesure de vous aider à la concrétisation de ce projet auquel nous accordons beaucoup d’intérêt.

Ce dossier vous tient à cœur?

Nous vous invitons à prendre contact avec notre entreprise.

Sources

Showroom

Lundi au vendredi de 8h00 à 18h00.

Samedi de 8h00 à 16h00

Enlèvement

Lundi au vendredi de 7h00 à 12h00 
et de 13h30 à 17h00

Marbrerie Crombé | 2021